:: Avènement des Héros :: Présentations :: Nos membres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flashbacks [Ivy Bloom]

avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 18:44
NomBloom
PrénomIvy
Âge19 ans
Groupe et rhésusO négatif
NationalitéFrançaise
DonsTéléportation photocopie
Corpulence51 kg
Taille1m73
CheveuxBruns
YeuxBleus
Caractère

Ivy a toujours été la fille discrète pendant son enfance, la invisible dont on a du mal à se souvenir du prénom. Et au fond ça lui allait très loin, étant légèrement traumatisée par ce qu'elle voyait sur les réseaux sociaux, les agressions, les persécutions ou autre. Oui, Ivy était paranoïaque sur les bords durant sa jeunesse. Heureusement, cette presque peur du monde extérieur s'est tarie au fur et à mesure. Maintenant, Ivy a grandi, elle a compris que pour vivre elle devait affronter les autres sans avoir peur. Elle est plus sûre d'elle, a quelques amis proches. Elle s'ouvre facilement aux gens, parfois trop, ce qui pourrait lui retomber dessus. Ivy peut sembler bipolaire, passant facilement d'une journée heureuse à une journée ou rien ne va plus. Elle aime beaucoup sortir au cinéma (sauf pour les films qu'ils font pleurer, elle les redoute), les films lui donnent envie de sourire et d'être dans un autre monde. De plus, elle lit beaucoup. Elle aime les journées pluvieuse, pour pouvoir se retrouver entre amis autour d'un feu de cheminée, une tasse de chocolat chaud en main.
D'un autre côte, Ivy a tendance a aimé être isolée, avec un carnet ou un appareil photo. Elle peut être égoïste, avoir du mal à savoir que ses meilleurs amis parle à d'autre gens.
Elle a peur qu'on l'oublie, peur de se retrouver seule comme dans son enfance. Ivy est obstinée, si elle veut quelque chose elle n'abandonnera pas facilement, elle n'est pas du genre a baisser les bras. La jeune fille est aussi susceptible, elle a du mal à différencier le premier du second degrés. Pour finir, Ivy a du mal avec les sentiments. Si une discussion tourne vers ce qu'elle ressent, ou sur quelque chose de trop personnel, elle aura tendance à se renfermer, ou répondre par le rire. Ivy ne montre pas quand ça ne va pas. Elle veut tout régler par elle même, et a peur de montrer ses faiblesses. Et enfin, Ivy a l'énorme habitude de s'inquiéter pour tout le monde tout le temps.

Histoire

Ivy est née dans une famille aisée, en France, à Paris. Ses parents étaient d'origine américaine mais avaient décidé d'habiter en France, aimant beaucoup ce pays. Enfance banale, malgré ses soucis avec le monde extérieur. Très vite, la jeune fille s'est passionnée pour les arts, plus particulièrement la photographie. A l'âge de 13 ans, ses parents lui ont offert son premier appareil photo. La jeune fille, plus qu'heureuse, photographiait tout et n'importe quoi. Ses parents étaient fiers, aimaient montrer les photos qu'elle faisait à leurs amis. Ils l'avaient même inscrite à une activité extrascolaire : un atelier de photographie. Rappidement, Ivy s'améliorait et progressait. Elle choisit de devenir photographe à ses 15 ans.
Elle eut son bac mention très bien difficilement en section internationale. Ses parents, bien que fiers, n'étaient pas d'accord pour qu'elle qu'elle fasse cette profession. Ils la savaient brillante, la voulait médecin, avocat ou chef d'entreprise. En plus, distraite par sa passion, elle passait plus de temps dehors à faire des photos qu'à travailler. A la fin de sa première, les disputes éclatèrent réellement. Ses parents lui prirent ses appareils, décidèrent qu'elle passerait l'été et l'année suivante dans sa chambre pour travailler. Ils voulaient qu'elle rattrape son bac de français complètement raté. Ivy en voulait terriblement à ses parents, avait beaucoup crié, beaucoup pleuré. Elle était impuissante, et finit par se terrer dans un silence sans égale. Ses parents, pas fous, avaient fini par s'en vouloir et essayaient de se rattraper, sans succès. De son côté, Ivy s'était résolue à travailler dur, pour se prouver à elle même et à ses parents qu'elle en était capable. Elle se sentait responsable, et avait finit par penser que c'était de sa faute, s'ils s'étaient tous disputés. Parce qu'elle n'était pas assez bonne en classe. Juste bonne à se cacher derrière un appareil photo. A la fin de l'été, ils passèrent un marché : Ivy devait avoir de très bonnes notes au bac et pourrait alors faire les études qu'elle désirait. La jeune fille en voulait toujours à ses parents et à elle même, mais était un peu plus motivée. Son année de terminale fut la plus dure de toute.
Manque de confiance en soit, peur d'échouer et sentiment d'infériorité étaient ses meilleurs amis. Elle n'avait pas d'amis, restait isolée, et travaillait trop. Elle ne pouvait utiliser ses appareils que les samedis pendant l'atelier, et passait le reste de son temps à étudier. Pour ne rien arranger, ses parents partaient souvent en voyage et lui payaient un professeur particulier "pour qu'elle ne reste pas seule." Ivy était restée seule cette année là, sans amis, juste des personnes avec lesquelles elle passait ses pauses. Arriva finalement le bac, puis ses résultats. La meilleure mention. Ses parents lui rendirent tout, sans s'excuser plus que ça. Ils la félicitèrent, évidemment, mais restaient visiblement inquiet à propos du futur de leur fille. Au moins étaient-ils rassurés par le fait que sa mention pouvait lui assurer un plan B. Dès qu'elle en eut l'occasion, elle partit habiter aux Etats Unis, dans la ville dans laquelle s'étaient rencontrés et dont elle avait entendu des tas d'histoire. Et Aurora, le nom de la ville, lui plaisait beaucoup. Elle trouva vite un grand appartement à côté d'une fac d'art, et s'y installa. Au moins ses parents avaient la gentillesse de lui mettre de l'argent sur un compte. Ils n'avaient pas réussi à la retenir en France, et Ivy était heureuse de pouvoir s'éloigner de toute son ancienne vie. Maintenant, elle peut faire les études qu'elle souhaite. Au fond, elle sait que ses parents pensaient à son bien, mais elle ne supporte pas qu'ils l'empêche de faire ce qu'elle aime.
Cette épisode engendra une grosse perte de confiance en elle, qu'elle tente de cacher du mieux qu'elle le peut. Elle s'est faite de bons amis à la fac, qui partagent sa passion. Mais personne ne lui redonnera plus confiance en elle, ni lui permettra de moins en vouloir à elle même et à ses parents que Teho. Une personne rapidement devenue importante aux yeux de la jeune fille. Le considérant comme un ami au début, puis un grand frère, puis encore autre chose, qu'elle n'osait pas réellement admettre. Il lui donnait l'impression d'être en sécurité à ses côtés, et de pouvoir être elle-même sans réfléchir à ce qu'elle va dire à chaque fois. Elle avait vaguement appris pour les origines de Teho, et ne le trouvait que plus original. Teho était la première personne de toute sa vie à qui elle pouvait confier toutes ses peurs et ses petits bonheur.
Pour ce qu'il en est de ses deux pouvoirs, les siens se sont déclarés dans les tout premier, sans le vouloir. Elle avait pensé à la France, à ses parents, et s'était retrouvée dans son ancienne chambre. Après 10 secondes de silence, elle avait commencé à paniquer. Elle s'était cachée, et s'était rappelée une histoire de personnes qui créait du feu ou de l'eau, ou encore d'autres qui se mettaient à voler. Elle s'était calmée difficilement et avait réussi à se téléporter dans son appartement. S'en était suivi une période où elle essayait tout pour ne pas penser à un endroit. Les journalistes à la télé parlait de phénomènes incroyable. Ses amis à la fac avait aussi développé des compétences surnaturelles, ce qui avait rassurée Ivy. Elle s'était mis en tête de dompter son don, et s'en était plutôt bien sortie. Maintenant les scientifiques affirment que l'ont peut développer plusieurs dons, mais que c'est rare. Ivy, satisfaite de pouvoir se téléporter, n'attendez pas d'autres dons, et vivait une vie tranquille ou sa peur où, ironiquement, sa peur des transport en commun avait complètement disparue grâce à son don, qui lui permettait de les éviter à conditions qu'elle ait vu le lieu où elle souhaitait se rendre.

Elle découvrira son deuxième dons dans les rps o:

A votre propos

Pseudonyme : Ivy ou Al
Âge : 15 ans
Commentaire : ♡

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tehoronianhen
Marchand de gâteaux
Messages : 67
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 19:44
BIENVENUE MA BELLE 8DDD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Oct - 17:33
Merciii je crois que j'ai terminé tu me valides ?


But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant, si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft, je m'envole .. et toi, c'est drôle, je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caused by Blood  :: Avènement des Héros :: Présentations :: Nos membres-
Sauter vers: